Pause bien etre 13
9 Novembre 2022 à 12h29 - 83

À quoi sert un purificateur d’air ?

Un purificateur d’air est un appareil qui permet de dépolluer l’air et d’améliorer la qualité de l’air intérieur d'un apppartement, d'un maison ou d'un lieu de travail. Il est composé d’un filtre à air, d’un ventilateur et d’un réservoir d’eau. Le filtre à air capture les particules polluantes telles que les pollen, la poussière, les acariens et les moisissures présentes dans l’air. Le ventilateur envoie ensuite l’air purifié vers le réservoir d’eau où il est humidifié avant d’être diffusé dans la pièce.Les purificateurs d'air sont particulièrement utiles pour les personnes souffrant d'allergies ou de maladies respiratoires, car ils permettent de nettoyer l'air intérieur des particules nocives. Ils peuvent également être utilisés pour améliorer la qualité de l'air ambiant en général et ainsi favoriser un environnement plus sain.

Quelle est l'utilité principale d'un purificateur d’air ?

Les purificateurs d’air sont des appareils qui absorbent l’air de la pièce à la maison ou dans une entreprise, débarrassé de ses particules allergènes et souvent polluantes . Ils peuvent ainsi améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de maladies respiratoires (asthme, maladie pulmonaire obstructive chronique, le cancer du poumon, la mucoviscidose et d'autres). Certains modèles sont équipés de filtres HEPA, capables d’éliminer les virus et bactéries présents dans l’air. Les purificateurs d’air peuvent aussi être équipés de capteurs de pollution, qui envoient des alertes lorsque la qualité de l’air est mauvaise.

Fonctionnement général d'un purificateur d’air

Pour que le dispositif fonctionne de façon optimal, il faut que le purificateur d’air soit mis en marche, dans le lieu le plus adéquat et sur une durée suffisante pour assainir une pièce, cela suppose donc au minimum plusieurs heures par jour. Il existe plusieurs techniques de purification telles que l'ionisation, la filtration électrostatique, la photocatalyse ou l'ozonisation.

Certaines des technologies ne font pas l’unanimité auprès des spécialistes. Certains purificateurs ionisants sont soupçonnés d'accentuer les moisissures. Les machines qui fonctionnent en faisant appel à l'ozonisation émettent du dioxyde de soufre... Quant à la photocatalyse, elle est soupçonnée d’en émettre des particules nocives. Dans un rapport publié en octobre 2017, l’ANSES juge que le fait d’utiliser certains dispositifs de filtration (ozonation, plasma, réfrigération, catalyse…) peut entraîner un déclin irréversible de la qualité de l’air intérieur suite à une corrosion incombe incomplète de polluants conduisant à la formation de composés potentiellement plus nocifs que ceux étudiés pour lesquels intervient le traitement.

Pour éviter ce risque, il est donc préférable d'opter pour un appareil filtrant, que ce soit pour l'efficacité ou la protection de l'environnement. Ces purificateurs sont généralement composés de plusieurs filtres, certains que vous pouvez simplement nettoyer et d’autres remplacer après un certain temps d'utilisation.

Par précaution, mieux vaut choisir un purificateur d’air à filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air)  censé absorber les particules les plus infimes. Point important : vous devez toujours suivre les recommandations du fabricant de l'appareil et changer régulièrement le filtre (tous les 3, 6 ou 12 mois selon les modèles), sinon vous risquez de respirer un air encore plus pollué qu'avant d'utiliser votre appareil .

Santé

  1. 20 Août 2022Le type de lait à offrir à son bébé137
  2. 1 Avril 2019On a testé la gamme de produits solaires bios des laboratoires de Biarritz1044
  3. 8 Sept. 2018Travailler ses muscles dans un SPA1114
  4. 17 Fév. 2018Se détendre à bon prix1577